Un test grandeur nature pour le développement de l’éolien flottant

Votée en 2015, la Loi sur la transition énergétique pour une croissance verte a notamment donné lieu à un appel à projets pour la réalisation de fermes pilotes d’éoliens flottants sur des zones préalablement identifiées en raison de leurs caractéristiques météorologiques.
Le consortium EOLFI a remporté le projet sis au large de l’île de Groix.

Un projet ambitieux et novateur

Le projet de ferme pilote « Les éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île » prévoit l’implantation de 4 éoliennes installées sur des flotteurs semi-submersibles, à environ 13 km au sud de Groix et 19 km de Belle-Île. Ces éoliennes, d’une puissance unitaire de 6 MW, permettront à elles quatre de produire l’électricité nécessaire à la consommation de 30 000 foyers.

Chaque éolienne, haute de 180 m, est dotée de 3 pales de 75 m, captant ainsi la force du vent sur une surface de 17 000 m2, supérieure à celle de 2 terrains de football.

Les flotteurs sur lesquels sont installées les éoliennes sont conçus spécialement pour s’adapter aux conditions océaniques du site de Groix & Belle-Île.

La ferme pilote des éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île © EOLFI
Logos

Un contexte favorable

Les atouts du site de l’île de Groix, au large du Morbihan, sont nombreux :

  • Des vents forts et réguliers
  • Des conditions de mer représentatives du marché mondial
  • La présence d’infrastructures portuaires et industrielles proximité
  • Des capacités de raccordement au réseau électrique

Le 1er octobre 2016, Manuel Valls, Premier Ministre et Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, ont officiellement lancé le projet sur l’île de Groix.

Manuel Vals, Alain Delsupexhe
Présentation du projet sur l’île de Groix par Alain DELSUPEXHE, Président d'EOLFI, à Manuel Valls, Premier Ministre et Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne © OONOPS
Manuel Valls en visite à Groix : "l'éolien flottant, un grand pas en matière de transition énergétique"
© OONOPS

L’éolien flottant, une avancée technologique majeure

L’éolien flottant dispose d’atouts significatifs :

  • Installation possible en haute mer là où les vents sont forts et stables
  • Construction et assemblage à terre réduisant les coûts d’installation et les impacts environnementaux
  • Possibilité d’installer les éoliennes plus loin des côtes et de limiter ainsi les conflits d’usage
  • Impact sur l’environnement marin considérablement réduit du fait de l’absence de travaux significatifs en mer
  • Maintenance simplifiée par la possibilité de faire revenir les éoliennes au port
Les qualités de l'éolien flottant
Alain DELSUPEXHE, Président d'EOLFI © OONOPS

Le consortium EOLFI : une dimension internationale

EOLFI et CGN EE, leader Chinois de l’énergie, se sont associés pour développer, construire et exploiter le projet des éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île.

Dans cet objectif, ils ont rassemblé des acteurs majeurs des énergies marines renouvelables :

Carte Programme Industriel Régional
Carte des îles
Un consortium d'experts pour un projet d'éoliennes novateur
© GE
Logos

Le consortium EOLFI : unis pour booster l’économie locale

Le projet des éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île s’appuie sur un tissu industriel régional pour sa mise œuvre.

Les nacelles des éoliennes seront construites dans l’usine GE de Saint-Nazaire ; les mâts et les pales proviendront d’une usine de fabrication située à Cherbourg.

Les flotteurs seront construits et assemblés dans le port de Brest.

L’intégration de l’ensemble sera réalisée également dans le port de Brest avant que les éoliennes flottantes ne soient remorquées vers le site d’implantation.

La Région Bretagne a soutenu le projet durant toutes les étapes de son développement.
L’éolien flottant représente une double opportunité pour région :

  • Énergétique par le renforcement de sa production d’électricité
  • Industrielle à travers le développement du port de Brest

La ferme pilote de Groix et son impact sur l'économie locale
© GE

Les bénéfices de l'éolien flottant

Le potentiel éolien flottant dans le monde se situe environ à 80 GW, soit 80 réacteurs nucléaires, pour donner l’échelle. Cela vous montre l’immensité de ce marché et l’intérêt pour la France de se positionner rapidement face à ses concurrents internationaux sur un marché aussi intéressant.

Alain DELSUPEXHE, Président d'EOLFI

Les spécialistes des énergies renouvelables voient dans l’éolien flottant un grand avenir :

  • 40 GW installés en Europe en 2025
  • 15% de la consommation d'électricité européenne en 2030
  • Une capacité de production mondiale représentant le double de celle de la filière nucléaire en 2050

L’éolien flottant est stratégique pour la France, qui souhaite devenir un leader mondial des énergies marines renouvelables et mettre à profit ses 3 500 km de côtes représentant le deuxième espace maritime au monde.

La ferme pilote des éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île, un test grandeur nature
Alain DELSUPEXHE, Président d'EOLFI © OONOPS